Histoire

tl_files/kungfu/img/tai-chi-lyon.jpgVers 500 avant J.-C., les premiers philosophes taoïstes pratiquaient une série d’activités physiques très proches du tai-chi-chuan, sous la dénomination "agir-sans-agir".

Au Vème siècle, il semble que Boddidharma ait apporté des exercices de Chi-Kung au monastère de Shaolin en s’inspirant des gymnastiques taoïstes, pour revigorer les moines.

Selon les sources historiques, le Tai-Chi serait apparu au XIIème siècle. Plusieurs hypothèses sont avancées.

  • Entre le Xème et le XIVème siècle, le moine taoiste Zangfeng aurait créé le Tai-Chi, et se serait installé dans le monastère de Wudang pour divulguer son art. Il aurait transmis à Wang Zongyue, Chen Zhoutong, et Zhang Songxi. Puis Wang Zongyue aurait transmis son art à Jiang Fa qui aurait à son tour transmis à Chen Changxing.
  • Une autre hypothèse affirme que ce serait Chen Wangting vers la fin de la dynastie Ming (1368-1644) qui serait le dépositaire du Tai-Chi du style Chen.

 

Le style Chen de Chen Changxing (1771-1853) s’est diversifié en de nombreux autres styles :

  • Il transmit à Chen Fake, à Yang Luchan (1799-1862) qui créa le style Yang pour le rendre accessible au plus grand nombre. Yang Luchan le transmit à son fils Yang Jianhou (1839-1917) qui transmit son art entre autre à son fils Yang Chengfu (1883-1935).
  • Du style Chen sont nés d’autres styles dont le style Wu, le style Sun, de Sun Lu Tang (1861-1932), synthèse entre le Tai Chi Yang, le style Chen et le Xing Yi Quan.


Le style Chen serait donc à l’origine de tous les autres styles.